12 janvier 2017

Florilège de textes

  Lorsque nous parlons de parfum , des émotions et des sentiments agréables sont percus . Une idée de romantisme est alors évoquée . Nous sommes transportés dans un monde merveilleux et idyllique qui fait rêver . C'est donc une image très positive que nous avons du parfum . Mais cependant , nous allons nous demander si lorsque le mot "parfum" est évoqué , seul les bons souvenirs reviennent ou si au contraire des idées négatives peuvent surgir . Ainsi nous nous demanderons comment le livre Le Parfum de Patrick Suskind peut-il... [Lire la suite]
Posté par Le Parfum à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 janvier 2017

Une fabrication maison

" Les fleurs étaient livrées dès le petit matin, déversées par corbeilles entières dans l'atelier,où des dizaines de milliers de corolles s'amassaient en tas odorants, volumineux, mais légers comme l'air. Druot, pendant ce temps, faisait fondre dans un grand chaudron de la graisse de porc et de boeuf, pour obtenir une soupe crémeuse que Grenouille devait remuer sans arrêt avec une spatule longue comme un balai et où Druot versait par boisseaux les fleurs fraîches.[...] Le jour suivant on poursuivait la macération ( tel était le nom... [Lire la suite]
Posté par Le Parfum à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2017

Commentaire de la macération

Au cours du chapitre 45 , au début de la page 193 le procédé de la macération est décrit . Depuis l'arrivée des fleurs fraîches , en passant par toutes les étapes intermédiaires de fabrication jusqu'a l'obtention du résultat final à savoir une graisse parfumée à l'essence des pétales . I - Les étapes de fabrication Premièrement cet extrait du texte est composé de trois paragraphes , le premier est le plus long , le deuxième le plus court et le troisième également plus long . Ces trois paragraphes commencent chacun par des éléments... [Lire la suite]
Posté par Le Parfum à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 janvier 2017

Extrait d'un enfleurage meurtrier

"C’est avec l’allure posée du professionnel que Grenouille se mit au travail. Il ouvrit le sac de voyage, en tira le tissu de lin, lapommade et la spatule, déploya le linge sur la couverture où ils’était étendu, et commença à l’enduire de pâte grasse. C’étaitun travail qui demandait du temps, car il importait que lacouche de graisse fût plus épaisse à certains endroits et plusmince à d’autres, selon la partie du corps avec laquelle elle serait en contact. La bouche et les aisselles, les seins, le sexe et les pieds fourniraient plus... [Lire la suite]
Posté par Le Parfum à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2017

Commentaire de l'enfleurage

Le texte se situe à la troisième partie du roman au chapitre 45 . Il raconte le meurtre et l'enfleurage de l'odeur d'une jeune fille désirée depuis si longtemps par Jean Baptiste Grenouille . I - La préparation et l'éxécution du meurtre Tout d'abord , l'on peut remarquer que Grenouille a préparé méticuleusement son meurtre , tout est orchestré de façon irréprochable comme nous le montre la succession des verbes d'action au passé simple "se glissa" , "déchargea" , "se tourna" et l'utilisation de connecteurs logiques "en premier lieu"... [Lire la suite]
Posté par Le Parfum à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]