Suskind décrit sa distillation avec un vocabulaire et une description extrêmement précise et très détaillée. Ci dessous va être réécrit le descriptif de notre distillation à la manière de Suskind. 

* Premièrement , avec nos citrons , nous avons retiré le zeste de son fruit avec une agilité telle que même un renard animé de la plus grande souplesse plausible aurait été surpris .

Ce zeste délivra la véritable odeur du citron , pas celle qui est cachée derrière l’espèce de croûte jaune que certains nomeraient peau mais que je nommerai plutôt la prison de la sublime odeur du citron.

* Par la suite nous avons coupé ce zeste en petites tranches , d'une finesse telle que ces petites tranches odorantes encore plus fines qu'une feuille de papier auraient put se glisser n'importe où aussi facilement que l'eau . Ces fines merveilles que nous avons auparavant insérées dans des petits ballons en verre avant de les mettre par la suite dans de gros chauffes ballons d'une taille imposante , qui pouvaient facilement faire penser à un volcan notamment quand l'eau mélangée à ces fantastiques morceaux de zeste de citron jaillissaient lorsque l'eau atteignait une chaleur exigeante …

La fumée odorante de ce volcan artificiel passait par la suite dans le long refroidisseur et s'en échappait seulement quelques gouttes d'une odeur qui pénètre avec une rapidité fracassante dans les narines , cette odeur par la suite lorsqu'elle eu bien atteinte nos narines nous a fait voyager dans un fantastique verger de citronniers où le ciel est bleu , le soleil jaune et les citrons colorés d'un jaune nouveau que nous pouvons aussi qualifier de jaune parfait. 

* Enfin nous avons récupéré cette fantastique eau florale pour la conserver le plus longtemps possible mais nous nous sommes vite aperçus que nous pourrions faire encore mieux c'est à dire extraire l'essence ou devrai-je plutôt dire la magique odeur cachée de cette eau florale . Nous avons donc procédé à une extraction en se débarassant très délicatement de l'eau florale pour en récupérer uniquement la véritable et fantastique odeur , celle de l'essence , celle qui nous fait voyager dans le pays des odeurs précieuses et qui nous font rêver...